Rechercher

28. En réunion, diriger ne veut pas dire dominer


Photo de cottonbro provenant de Pexels

J'ai eu la chance en 2021 de pouvoir assister à plus de 10 réunions avec des dirigeants : comités de direction, conseils d'administration, comités exécutifs, leadership teams.

Opportunité pour prendre conscience que des marges de progrès existent à tous les étages des organisations lorsqu'il s'agit d'animation de réunion.


Opportunité pour observer le comportement du dirigeant, directeur général, président, selon les cas. Au masculin comme au féminin bien entendu : dirigeante, directrice générale ou présidente.


C'est pour en parler, que j'ai décidé d'organiser un webinar jeudi 16, pour essayer de répondre à une question quasi philosophique :

« A quoi sert le dirigeant dans une réunion ? »


Pour vous inscrire au webinar


Au premier niveau, le dirigeant est là pour faire avancer, faire décider ou décider.

Au second niveau, il est là pour inspirer explicitement ou implicitement la culture de l'organisation.


Il est le dirigeant. Cela signifie pour beaucoup des personnes présentes qu'il a réussi.

Tout ses attitudes, toutes ses interventions peuvent être considérés comme modèle.


Il arrive en retard à la réunion. Sans doute faut-il que j'arrive également en retard dans les réunions que je dirige pour asseoir ma légitimité ?

Il interrompt les intervenants. Sans doute faut-il que je fasse de même dans mes réunions pour montrer que je suis compétent et que c'est moi le chef ?

Il ne remercie jamais. Sans doute est-ce la bonne manière pour rendre autonome les collaborateurs ?







Ecole Internationale de Réuniologie

#reuniologie #meeting #louisvareille #ecoleinternationaledereuniologie #reunionite #reuniologue #reunion


Si vous voulez recevoir les prochains posts du défi des 30 jours, n'hésitez pas à cliquer et inscrivez-vous gratuitement au blog.





35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout