Rechercher

3. L'oral n'est pas démocratique

Dernière mise à jour : nov. 13



« L'oral n'est pas démocratique. »

C'est en écoutant une interview en podcast de Matthieu BEUCHER, le CEO de la société Klaxoon que cette phrase m'a percuté.


Effectivement dans un groupe, tout le monde n'a pas la même aisance pour prendre la parole et faire entendre son point de vue. Faut-il penser alors que ceux qui ne parlent pas n’ont rien d’intéressant à dire ?

Une petite video vintage sur le sujet.

Comment faire alors pour que les discussions ne soient pas dominées par quelques uns ?


Il y a deux choses simples que je vous propose de mettre en œuvre :

  • tout d’abord le demander : « sur ce sujet, j’aimerais pouvoir entendre tout le monde »

  • puis varier les modalités d'animation et notamment utiliser toutes les opportunités qui s’offrent à vous pour le faire : « on s'arrête un instant et chacun prend le temps de rassembler ses idées avant que je ne fasse un tour pour que chacun puisse exprimer son point de vue » ou bien à distance « pouvez-vous proposer vos idées dans le chat ? »


Mon expérience m'indique que vous allez pouvoir ainsi ré équilibrer les contributions.

L’écrit n’est pas démocratique non plus. Notamment pour tous ceux qui hésitent à dévoiler les difficultés qu'ils peuvent avoir avec l’orthographe et la syntaxe.


Bref, rien n'est simple.

Mais gardez en tête :


Faites réfléchir ceux qui parlent. Faites parler ceux qui réfléchissent.

Ecole Internationale de Réuniologie #reuniologie #meeting #louisvareille #ecoleinternationaledereuniologie #reunionite #reuniologue #reunion



Si vous voulez recevoir les prochains posts, n'hésitez pas à cliquer et inscrivez-vous gratuitement à la page blog.




66 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout