Rechercher

Coopération et réunion

Il y a quelques jours j'ai été sollicité par une jeune étudiante d'une école d'ingénieur pour répondre à des questions sur coopération et réunion.

Rares sont les occasions où il est possible de parler de réunion avec quelqu'un de "vierge", une personne qui n'a jamais vécu les joies et les misères de la réunion de bureau.


Une très belle discussion qui m'a permis :

- de distinguer collaboration et coopération en faisant un peu d'étymologie latine (travail et oeuvre),

- d'évoquer comment la coopération repose avant tout sur l'acceptation de la différence et de la complémentarité,

- d'indiquer comment terminer toute réunion par un tour de table permet de développer la conscience de chaque participant,

- de redire comment la réunion pouvait être le laboratoire d'apprentissage de ce qu'Alain Cardon intitule les micro compétences systémiques : la prise de décision, l'augmentation de la circulation d’énergie déployée dans l'action, la gestion du temps dans le suivi matériel des actions, l’innovation pragmatique dans l’avenir.


Par dessus tout, j'ai été touché par le sérieux qu'avait mis l'étudiante dans sa démarche et la curiosité enthousiaste dont elle a fait preuve dans l'échange.


C'est une pionnière.

La première élève ingénieure jamais initiée à la Réuniologie.


Alors que la Réuniologie devrait être aux écoles d'ingénieurs et de management ce que la pédologie (étude des sols) est aux écoles d'agriculture.






87 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • LinkedIn - White Circle
  • White Twitter Icon